3 réflexions au sujet de « Le Scénariste 05 »

  1. Assez sobre pour être écouté correctement dans le métro, et juste ce qu’il faut d’intéressant pour manquer rater mon arrêt. Que du bon en sommes 🙂

  2. Bonjour,

    Je découvre et j’aime le style : Un monologue entre le polar des années 50 et Woody Allen, juste ce qu’il faut de métaphores, le tout en décalage avec des personnages pas trop caricaturaux, juste assez pour être drôles sans être lourds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *